VIVO™ SIX DDL SIMULATEUR D'ARTICULATION
Biotriboliogy Gallery
biotribology photos to the left
biotribology
biotribology photos to the right

logo biotribology

VIVO™

La machine VIVO™ d’AMTI apporte un second souffle à la simulation du mouvement des articulations en augmentant de façon dramatique le réalisme cinétique et cinématique de la simulation pour se rapprocher le plus possible des conditions in vivo. Le VIVO™ offre le premier environnement pleine vitesse, pleine charge avec six degrés de liberté dans lequel il est possible de tester des prothèses d’articulations de même que des spécimens d’articulations biologiques.
Les principaux aspects de la performance du VIVO™ comprennent notamment :
  • Six degrés de liberté : tous les mouvements d'une articulation peuvent être contrôlés et mesurés
  • Chacun des axes est capable de fonctionner en asservissement de force ou de position, y compris l’asservissement de force nulle pour simuler un axe sans contrainte
  • Programmation des profils de force et de mouvement par l’utilisateur
  • Le modèle multifibres des ligaments exclusif à AMTI capture les six degrés de liberté de couplage entre les axes des tissus mous
  • La modélisation heuristique traditionnelle des contraintes des tissus mous est également prise en charge
  • Système de coordonnées Grood et Suntay : la cinématique est décrite à l’aide d'axes virtuels référencés aux articulations
  • Coordonnées définies par l’utilisateur : modification de l’origine et de l’orientation du système de coordonnées pour s’adapter aux spécimens de test montés sur la machine
  • Commande par apprentissage itératif : système avancé de commande prédictive qui permet la stabilité et une convergence rapide à la commande lors des essais cycliques
  • Système de circulation et de confinement du sérum avec régulation thermique
  • Une à trois stations d’essai individuellement programmables dans un seul châssis ; permet de réduire les dépenses d’investissement, l'encombrement et les connexions électriques
  • Logiciel de visualisation VivoSim en option : fournit un affichage exacte en temps réel et à l’échelle de la machine VIVO™, de la composante faisant l’objet du test et du modèle multifibres des ligaments

PERFORMANCE DU VIVO™ EN UN COUP D’ŒIL

Degré de liberté / axe Spécification
Charge axiale ±4500N
Charge ML / AP ±1000N
Capacité du moment ±80 N-m FE
±40 N-m IE
±40 N-m ABAD
Flexion / extension 200° (repère cartésien)
110° (Grood et Suntay)
ADM interne / externe ±40 degrés
ADM ab / adduction ±25 degrés
Translation verticale Couse de 50 mm
Translation ML / AP Espace de travail circulaire
50 mm de diamètre
*Les spécifications sont susceptibles d'être modifiées sans préavis.

DESCRIPTION DE LA MACHINE VIVO™

Le VIVO™ permet la simulation robotique précise du mouvement de l’articulation du genou, de la hanche, de l'épaule, de l'articulation temporo-mandibulaire, du coude, de la cheville et des articulations de la colonne vertébrale. Le VIVO™ peut être programmé avec des profils d’effort et de mouvement standard ou personnalisés ; il prend en charge des protocoles d'essai et de recherche qui couvrent la gamme des activités standard de la vie quotidienne (AVQ) aux sports extrêmes jusqu’à la simulation de conditions accidentelles et d'activités préjudiciables à la santé.

Le VIVO™ prend en charge deux modèles de tissus mous virtuels. Le VIVO™ présente le modèle exclusif mulitifibres des ligaments, avec brevet en instance, capable de capturer le couplage entre les axes avec six degrés de liberté typique des systèmes de tissus mous biologiques. Ces progrès importants en matière de modélisation des tissus mous ouvre de nouvelles voies dans la recherche et donne au VIVO™ la possibilité de pouvoir gérer des spécifications futures d’essais. VIVO™ propose également notre modèle breveté heuristique des contraintes. Grâce à une compatibilité ascendante avec le modèle des tissus mous utilisé dans nos simulateurs plus anciens, le modèle heuristique des contraintes du VIVO™ a été amélioré et doté d’une plus grande flexibilité et programmabilité. Un modèle heuristique des contraintes spécifié indépendamment est disponible pour chaque axe du VIVO™ qui est en mode d‘asservissement de force.

Le VIVO™ est les premier simulateur au monde capable de prendre en charge le système de coordonnées Grood et suntay, accepté par ASTM, ISO et ISB comme standard pour les essais biomécaniques des articulations. L’utilisateur commande l’effort et le mouvement par rapport à des axes référencés à l'articulation, définis par le logiciel. Cela permet de ne pas avoir à considérer la cinématique complexe de rotation, dépendante de la pose, des actionneurs physiques de la machine. Le système de coordonnées virtuel est également le principal élément habilitant du nouveau système exclusif de paramétrage des essais du VIVO™. Le VIVO™ est capable de détecter comment l'articulation ou l’implant est placé dans l’espace de travail et de repositionner l’origine du système de coordonnées dans le logiciel pour correspondre à la pose installée de l'articulation. Cette capacité permet de gérer les variations de montage dans la configuration expérimentale. Elle permet de réduire le degré d'exactitude nécessaire lors du montage des spécimens d'articulations dans les adaptateurs qui les maintiennent dans la machine.

Le VIVO™ dispose d’un nouveau système d’asservissement par apprentissage itératif à brevet en instance pour améliorer l’exactitude des forces et des positions réellement générées par le simulateur. Basée sur la théorie moderne des asservissements, cette implémentation du domaine des fréquences avec action directe et auto-réglage nécessite encore moins l’intervention de l’utilisateur en matière de configuration, tout en fournissant la meilleure stabilité et la convergence la plus rapide de tous les simulateurs d’AMTI.

Capable d'effectuer des évaluation cinématiques à court terme et de durabilité à long terme, le VIVO™ est un système configurable qui peut inclure entre une et trois stations d'essai d'articulation en un même châssis. Les stations fonctionnent indépendamment les unes des autres. L’interface utilisateur du VIVO™ fonctionne sur un ordinateur hôte distinct, sous Windows. Le logiciel de l’IU permet de copier en un seul clic la configuration et la programmation entre stations pour des cas où le même protocole d’essai doit être exécuté sur plusieurs stations.

VivoSim est un logiciel en option qui facilite la compréhension grâce à l'affichage d’un modèle tridimensionnel exact des composants de l'articulation et du modèle multifibres des ligaments tandis qu’ils se déplacent dans l'espace. Bien que le VIVO™ soit un système de simulation entièrement fonctionnel et autonome, VivoSim fournit la possibilité de regarder à l’intérieur du modèle multifibres des ligaments et d’examiner la déformation, la tension et les composantes de force individuelles de chaque fibre ligamentaire. Le logiciel VivoSim dispose également d’une capacité de modélisation en temps quasi réel et autonome. Le logiciel VivoSim est fournit séparément et décrit ailleurs sur ce site Web.

La combinaison toute particulière de la vitesse, de la capacité d’amplitude des mouvements et des forces, de la programmabilité et de la modélisation virtuelle des tissus mous de VIVO™ permet de tester des modes de défaillance des implants dans le monde réel ; par exemple, conditions défavorables de charges de bord, micro-séparation, impaction des tiges et des cupules, décollement condylien et subluxation des articulations.

VIVO™ est le système de simulation le plus réaliste qui soit disponible sur le marché.

CONCEPTION AVANCÉE POUR UNE SIMULATION PLUS PRÉCISE

L'espace de travail de VIVO™ et sont conditionnement compact sont conçus pour faciliter les études d’articulations humaines tout en minimisant l’encombrement dans le laboratoire.

Le système VIVO™ est constitué de une à trois stations d’essai assemblées et expédiées comme une unité. Chaque station est équipée de six vérins servo-hydrauliques. Les frais d’acquisition et d’installation sont optimisés par le partage d’une connexion d’alimentation électrique unique, un contrôleur en temps réel, une alimentation de pression hydraulique, et un retour hydraulique pour toutes les stations comprises dans un même châssis. Bien qu’il n’y ait qu’un seul contrôleur en temps réel, il exécute des boucles de régulation indépendantes pour chacune des stations. Les stations sont ainsi programmées et fonctionnent indépendamment.

La configuration unique de l’actionneur sur la plateforme inférieure fournit un centre de rotation flottant instantané. Combiné aux axes virtuels du système de coordonnées Grood et Suntay, définis par le logiciel, de nombreuses difficultés d’alignement de l’articulation que l’on notait dans les anciennes machines d’essai ont été éliminées.

Des capteurs de déplacement précis sont colocalisés avec les actionneurs hydrauliques pour produire une réaction de mise en position au système de commande. Chaque station dispose d’un capteur de force six axes qui mesure les forces et les moments de contact pour un retour d’effort. La partie inférieure de l'articulation faisant l’objet de l’essai est montée directement sur le capteur de force, pour un couplage rapproché entre les interactions de contact de l'articulation et le capteur de rétroaction. La perturbation des forces due à des non-linéarités ou imperfections de l’actionneur est comprise dans la mesure du retour d'effort et peut être corrigée via le système de commande. Le cas échéant, la masse et le moment d’inertie polaire couplés au capteur de force peuvent être saisis pour permettre au système de commande d’annuler l’effet des forces d’inertie des corps.

Chaque station dispose d’un système de circulation et de confinement du sérum avec régulation thermique pour les essais menés dans une environnement fluide. La plaque thermique peut réchauffer ou refroidir le sérum pour atteindre les points de consigne entre environ 10 °C et 45 °C.

Les stations comprises dans un châssis VIVO™ à plusieurs stations fonctionnent toutes indépendamment les unes des autres. L’IU de VivoControl prend toutefois en charge la copie de programmes et de configuration en une seule étape entre stations de sorte que le même protocole de test puisse être exécuté sur plusieurs échantillons en même temps.

AU CŒUR DE LA TECHNOLOGIE DE SIMULATION DE VIVO : LE SYSTÈME DE COMMANDE

La vaste expérience de simulation biomécanique d'AMTI couplée aux progrès en matière de technologie d’asservissement a culminé dans le nouveau système de commande VIVO™. Il s’agit du système de commande robotique le plus sophistiqué qui soit disponible actuellement pour la simulation du mouvement des articulations. Le système de commande offre deux modes cinématiques.

Le mode système de coordonnées articulaires : met en œuvre le système de coordonnées articulaires (SCA) de Grood et Suntay. Le système de coordonnées articulaires de Grood et suntay a été adopté par l’International Society for Biomechanics, ASTM et ISO. En mode G&S, les entrées de commande et les sorties de données sont résolues le long d'axes référencés à l'articulation qui coïncident avec des orientations ayant une signification clinique : translation médiale / latérale, postérieure / antérieure et en distension / compression ligamentaire et rotation en flexion / extension, abduction / adduction et interne / externe. La fonction de mappage entre les positions des actionneurs et le système de coordonnées Grood et Suntay est calculée à partir d’une configuration de pose de référence : l’utilisateur identifie les coordonnées Grood et Suntay d’une pose d’articulation donnée, puis il produit cette pose sur l’échantillon d’essais installé dans la machine et sélectionne la commande dans l’IU. Il existe également un mappage pré-défini par défaut qui peut être sélectionné à tout moment. Une fois le mappage cinématique défini, le système de commande met à jour la relation entre les positions physiques des actionneurs et les coordonnées Grood et Suntey, 2 000 fois par seconde. Cette opération garantit que les axes Grood et Suntay maintiennent leurs définitions de référencement à l'articulation pour toutes les poses de la machine au sein de l'espace de travail physique du VIVO™. En mode G&S, l’amplitude de mouvement de l’axe de flexion / extension est de 110°. Grâce aux fonctionnalités de configuration du VIVO™, cette amplitude de mouvement physique peut être associé à toute fenêtre de 110° du système de coordonnées virtuel G&S pour la flexion, limité à ±180° de la valeur des coordonnées. En mode G&S, tous les axes peuvent fonctionner en mode asservissement de position ou asservissement de force. Le mode de commande est sélectionné indépendamment pour chaque axe et toutes les combinaisons sont possibles.

Mode système de coordonnées cartésiennes : pour maintenir la compatibilité avec les machines traditionnelles. En mode coordonnées cartésiennes, les translations en entrée et en sortie et les forces linéaires sont résolues le long d’un système de coordonnées orthogonal X-Y-Z fixe par rapport au châssis de la machine. Les rotations en entrée et en sortie sont résolues le long d’axes rotationnels qui coïncident avec les axes physiques des actionneurs de flexion et ab/adduction, et un actionneur virtuel de rotation en Z. En mode de coordonnées cartésiennes, le bras de flexion dispose d’un éventail de mouvements allant jusqu’à 200°. En mode de coordonnées cartésiennes, les quatre axes de l’étage inférieur peuvent fonctionner en mode d'asservissement de force ou de position. Les axes de flexion et d’ab/adduction fonctionnent uniquement en mode d'asservissement de position.

Les formes d’onde de commande sont générées par des mémoires tampon de formes d’onde de 1024 points indépendants pour chacun des axes. La forme d’onde est interprétée en tant qu’asservissement de position (translation ou rotation) ou de force (force linéaire ou moment) en fonction du mode d’asservissement de l'axe considéré. Il suffit de cocher une case pour effectuer la permutation entre le mode d’asservissement de position et de force d’un axe donné dans le dialogue de configuration initial. La vitesse de la forme d’onde est contrôlée par la configuration de la période de la mémoire tampon qui peut varier entre 0,5 et 100 secondes (2 à 0,01 Hz).

ALGORITHME AVANCÉ DE COMMANDE PAR APPRENTISSAGE ITÉRATIF

Le VIVO™ présente une version toute nouvelle de l’algorithme de commande par apprentissage itératif d’AMTI. Ce système nouvellement développé en instance de brevet est implémenté partiellement sur le contrôleur en temps réel de VIVO™ et partiellement dans le logiciel hôte VivoControl. Il contribue à l'avancement de la technologie de pointe en matière de stabilité, rapidité de convergence, erreur résiduelle et facilité d’ajustement par rapport aux versions antérieures de la commande par apprentissage itératif.

Le système de commande par apprentissage itératif recueil les données d'erreur sur une période complète de la forme d’onde programmée. L'erreur est transformée en une représentation équivalente dans le domaine des fréquences et différentes étapes de traitement sont appliquées, notamment la troncature des fréquences en dehors de la plage d’intérêt, et une compensation en phase inverse et magnitude pour les fonctions de transfert des axes. Le résultat est reconverti au domaine du temps et appliqué sous forme d’incrément aux positions des axes enregistrées lors du cycle précédent. Grâce au traitement en lot et au fonctionnement cyclique de la forme d’onde, cette approche produit une compensation prédictive qui, en théorie, est capable de réduire l’erreur à zéro dans le temps. Tandis que les perturbations non répétitives d’un système réel quelconque font que l’erreur ne pourra jamais atteindre le zéro absolu, le nouveau système réduit généralement l’erreur à bien moins de 1 % de la commande dans les applications pratiques.

La compensation apprise est automatiquement enregistrée et peut servir comme point de départ après interruption de l'essai. Cette fonctionnalité s'avère utilise lorsqu’un essai est temporairement interrompu pour le pesage, changement de sérum, remplacement du sac de confinement, etc.

Le nouveau système comprend une phase pré-exécutée que nous appelons le « mappage haptique ». Avant d'entamer un nouvel essai, plusieurs cycles de la forme d’onde sont exécutés à une fréquence fortement réduite, généralement 1/10 ou 1/20 de la pleine vitesse. Cette vitesse réduite permet au système de commande proportionnel intégral de fonctionner avec une erreur relativement faible, mesurant la conformité de l'articulation en fonction de la pose. Le traitement pour tenir compte de la dynamique estimée de l'axe à pleine vitesse produit une compensation de première traitement. Bien que cette approche n’annule pas entièrement l'erreur, elle permet de réduire les erreurs lors des premiers cycles d’essai d’au moins 50 %, offrant ainsi une convergence plus rapide et réduisant les possibilités que le spécimen sera endommagé au cours des cycles initiaux d’un essai.

Le système de commande par apprentissage itératif peut être désactivé pour les essais à faible vitesse ou non répétitifs. Dans ce cas, le régulateur proportionnel-intégral de chacun des axes du VIVO™ se comporte comme un système de commande servo-hydraulique standard.

LA SIMULATION DES TISSUS MOUS AMÉLIORE LE RÉALISME

La prothèse implantée représente un composite d’une structure biologique naturelle et d’une structure synthétique fabriquée. Une simulation exacte de la cinématique, de la cinétique et de la durabilité de la structure de l’articulation nécessite une recréation précise des efforts de contact de l'articulation in vivo. Sachant que l’effort exercé par les tissus mous peuvent contribuer de façon significative à l’effort de contact de l'articulation, un environnement de simulation réaliste doit inclure un moyen de simuler les effets de l’effort exercé par les tissus mous.

Le VIVO™ propose deux modèles de tissus mous virtuels.

Le nouveau modèle multifibres des ligaments est le résultat d’une réflexion entièrement nouvelle sur la façon de structurer un modèle virtuel de l'effort qui soit exact d’un point de vue de la cinématique et de la cinétique. Ce modèle est capable de représenter les six degrés de liberté du couplage croisé entre les déplacements de l’articulation et les efforts résultants modélisés.

Le modèle heuristique des contraintes dans la machine VIVO™ correspond à une version améliorée du modèle des contraintes utilisé dans les anciens simulateurs d’AMTI, permettant désormais la programmation de n’importe quel axe en mode asservissement de force, et capable de représenter le couplage croisé entre deux axes à l'aide d’un axe quelconque comme axe secondaire.

Les entrées au modèle des contraintes dépendent du modèle sélectionné.

Dans le cas du modèle heuristique des contraintes des tissus mous, chacun des axes peut fonctionner avec un tableau des contraintes à une ou à deux entrées. Pour définir un modèle à une entrée, 15 valeurs de coordonnées d'axe sont définies en tant que points d’interpolation et l’effort de contrainte (ou moment) à chaque point d’interpolation est indiqué dans le tableau. Lors du fonctionnement, le contrôleur utilise la coordonnée instantanée de l’axe pour effectuer l’interpolation dans le tableau et calculer l’effort de contrainte. Le mode à deux entrées est capable de capturer le couplage croisé entre l'axe principal et l’un quelconque des cinq autres axes. Huit points d’interpolation sont définis pour l'axe secondaire. Les valeurs de l’effort de contrainte (moment) sont représentées sous forme de 8 courbes, chacune correspondant à l’un des points d’interpolation définis pour l'axe secondaire, et comportant 15 points de variation le long de l'axe primaire. Les 8 courbes définissent une surface qui exprime l’effort de contrainte sous la forme d’une fonction à deux variables des coordonnées de l'axe primaire et secondaire. Lors du fonctionnement, le contrôleur utilise les coordonnées de l'axe primaire et secondaire pour effectuer une interpolation bidimensionnelle dans le tableau des contraintes. Chacun des axes offre une implémentation entièrement indépendante de ce modèle. L’IU VivoControl offre des outils pour assister à la création des tableaux des efforts de contrainte, tels que des modèles linéaires, quadratiques et d’ajustement polynomial. Les tableaux des efforts de contrainte peuvent également être générés dans un format CSV par une application externe et importés dans VivoControl. VivoControl permet également d’exporter les tableaux des efforts de contrainte au format CSV. Parmi ses utilisations possibles, le modèle heuristique de contraintes des tissus mous est généralement exigé pour les essais qui se conforment aux normes ISO et ASTM actuelles. Le modèle heuristique des tissus mous est disponible dans les modes cinématiques Grood et Suntay ou cartésien.

Le modèle multifibres des ligaments découle d’une nouvelle approche à la modélisation des tissus mous. Plutôt que de déterminer par avance quel effort de contrainte correspond à chaque coordonnée sur chacun des axes, jusqu’à 100 fibres ligamentaires sont définies dans le modèle multifibres des ligaments en précisant les coordonnées (x, y z) de leur site d’insertion proximal et distal sur les composantes de l'articulation, leur rigidité et le degré de tension ou de mou du ligament lorsque l'articulation se trouve dans la pose de référence définie. La longueur à la pose de référence est automatiquement calculée à partir des coordonnées ; combinée à la tension fournie pour la pose de référence, la longueur du ligament à force nulle est automatiquement calculée. Au cours du fonctionnement, le contrôleur calcul en temps réel la longueur et la ligne d'action de la fibre ligamentaire. Pour les fibres engagées, c’est-à-dire celles étirées au-delà de leur longueur à force nulle, l’effort ainsi calculé est appliqué aux axes de coordonnées Grood et Suntay. Le moment de la force est également calculé pour chaque fibre en fonction des bras du moment entre la ligne d’action et les axes Grood et Suntay. Les efforts et moments de toutes les fibres sont totalisés et appliqués à l'articulation. Ces calculs sont effectués à chaque battement d’horloge du servo sur le contrôleur en temps réel. Ils sont ainsi synchronisés intrinsèquement avec la configuration cinématique instantané de l'articulation. VivoControl permet également d’importer et exporter le modèle multifibres des ligaments au format CSV. Les clients peuvent souhaiter utiliser un outil de modélisation externe pour générer un modèle multifibres des ligaments. En exportant le modèle de l’application externe au format CSV, puis en important ce fichier dans VivoControl, cela permet d’éviter la saisie manuelle fastidieuse et susceptible de contenir des erreur du modèle.

Le modèle multi-fibres des ligaments permet le développement des essais de la sensibilité à l'équilibre des ligaments et la condition post-chirurgicale des ligaments tout en fournissant le couplage entre axes complexe manifesté par le genou naturel. Les concepts qui inspirent le modèle multifibres des ligaments peut être utilisé pour des normes d'essais ASTM et ISO futures.

CONÇU POUR UNE LONGUE VIE UTILE

Pour rester compact et bénéficier d'une durée de vie maximum, VIVO™ utilise une conception faite d’actionneurs hydrauliques. Le roulement principal du système bénéficie d'un support hydrostatique pour un faible frottement, un contrôle plus précis et une longue vie. Les actionneurs à joint hydrodynamique uniques à AMTI réduisent les arrêts de maintenance et sont conçus pour durer pendant des centaines de millions de cycles.

Un système hydraulique distinct est requis pour le fonctionnement. AMTI peut fournir des unités hydrauliques adaptés à des systèmes VIVO™ à une, deux ou trois stations. Les clients peuvent également utiliser leur propre infrastructure le cas échéant. Veuillez consulter AMTI concernant les exigences.

PROTECTION ET SÉCURITÉ AVANCÉES DES SPÉCIMENS DE TEST

VIVO™ établit de nouvelles normes pour la protection de votre investissement de haute valeur pour les essais. Chaque quantité physique est continuellement suivie. En cas de défaillance ou de surcharge, le contrôleur répond pour protéger la machine et l’échantillon. Des limites définies par l’utilisateur et une action programmées peuvent également être créées pour de nombreuses variables dynamiques. Cette réponse rapide empêche l'endommagement d'un spécimen par inadvertance pendant sa mise en place de même que pendant le fonctionnement de la machine.

La sécurité de l’opérateur est améliorée par un verrouillage de sécurité par rideau de lumière qui entour l'espace de travail de la machine. Le rideau de lumière peut être désactivé avec un interrupteur à clé pour des opérations de maintenance ou de configuration qui nécessitent que la machine soit sous tension. La désactivation de la protection du rideau de lumière nécessite d'activer deux dispositifs de surpassement : la clé doit être insérée dans l’interrupteur à clé et l’interrupteur placé dans la position « DÉSACTIVÉ » clairement indiquée, et un paramètre de surpassement doit être sélectionné dans l’IU de VivoControl. En plaçant l’interrupteur à clé à la position « DÉSACTIVÉ », un voyant d’alerte clignotant est également activé. La clé ne peut pas être retirée de l’interrupteur à clé lorsque l’interrupteur est dans la position « DÉSACTIVÉ ». Ainsi, un protocole de site qui réglemente l’accès à la clé peut être utilisé pour contrôler la capacité de l’opérateur à outrepasser la protection du rideau de lumière.

ORDINATEUR HÔTE STANDARD POUR UNE INTÉGRATION AISÉE AU SITE

Le logiciel VivoControl s’exécute sur un ordinateur de bureau compact qui fonctionne sous Windows, doté de plusieurs ports USB non alloués, un lecteur optique et deux adaptateurs Ehternet de deux gigaoctets. VivoControl est préinstallé par AMTI. Un adaptateur Ethernet est configuré par AMTI et réservé à VivoControl pour communiquer avec l’ordinateur de contrôle en temps réel VIVO™. Le second adaptateur Ethernet est disponible pour une connexion au réseau local du client. Les clients peuvent également installer un adaptateur WiFi le cas échéant. L’ordinateur, le clavier, la souris et l’écran sont emballés et expédiés avec le VIVO™.

Le VIVO™ est conçu pour fonctionner comme système autonome et toutes les fonctionnalités de VivoControl en rapport à la gestion, au contrôle et à la programmation du VIVO™ sont disponibles sans nécessiter une connexion réseau local. Les utilisateurs peuvent connecter l’ordinateur hôte à un réseau local pour faciliter le transfert de fichiers en provenance et en direction de l’ordinateur hôte du VIVO™ pour le post-traitement des résultats, l’archivage des configurations, le transfert à d'autres installations VIVO™, etc. Sachant que l’ordinateur hôte est un client Windows standard, il s’intègre facilement à l’infrastructure informatique de la plupart des sites.† En l’absence de connexion réseau local, le transfert des fichiers nécessitera un support physique.

L’intégration avec le logiciel de visualisation en temps réel VivoSim est une fonctionnalité optionnelle qui nécessite une connexion réseau local. (VivoSim est vendu séparément et décrit ailleurs sur le site).

†AMTI expédie l’ordinateur hôte avec les mises à jour Windows désactivées et recommande fortement cette configuration pour éviter qu’une mise à jour entraîne l’interruption d’un essai de longue durée. Il se peut que la politique de la société en matière d’informatique interdise une connexion réseau local pour un client dont les mises à jour ont été désactivées.

VIVO™ RÉPOND À UNE VASTE GAMME DE NORMES D'ESSAI ISO ET ASTM

VIVO™ est capable d'effectuer les essais pour satisfaire aux normes suivantes : ISO 14242-1, ISO 14243-1, ISO/CD 14243-3, ISO 14879-1, ISO 16402, ISO 18192-1, ISO/TR 22676, ISO 7206-4, ASTM F1223-08, ASTM F2790-10, ASTM F2694-07, ASTM F2777-10, ASTM F2028-08, et ASTM F1829-98.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR VIVO™

Pour en savoir davantage, contactez-nous à vivo@amtimail.com.

© Advanced Mechanical Technology, Inc.
176 Waltham Street, Watertown, MA 02472-4800 USA
1-617-926-6700 | Contactez-nous